Articles of this page


Week-end express aux Glen' :-)

Week-end express aux Glen' :-)

Added 24/9/2012

En ce week-end du 22 Septembre 2012, la météo annoncée n'est pas vraiment excellente. Mais l'appel du large est omniprésent et toujours plus fort. Je me décide samedi midi à préparer mes affaires, faire 2/3 courses, puis me rendre à bord de Rêvuha. Nous voila partis, Diwan et moi, en route vers la grande bleue, pressés de larguer les amarres.

L'aventure, la déconnexion, le plaisir immense que celui d'être sur l'eau au rythme du vent, des marées, du courant, de la houle est imminent.

14h41, Rêvuha quitte son ponton, direction Les îles. Pas moins en forme que Diwan et lui, il me tarde de hisser les voiles pour pleinement profiter de ce petit vent d'Est qui va nous mener tout droit à Penfret, sous vent de travers.

Le plaisir des sorties en solo au sens propre, de plus en plus ce mode de navigation me plait. La symbiose parfaite entre Rêvuha et moi s'installe. J'aime ce bateau, parfois zen, parfois ardent. Sous petit vent, Rêvuha avance paisiblement, tranquillement, tel un cheval au trot, apaisant son Capitaine par le ruissèlement de l'eau sur sa coque. Le vent forcit de quelques nœuds, il se montre plus ardent. La puissance envoyée par le déplacement sur les flots de sa coque me procure des sensations de bien-être profond. La voile d'avant demande quelques réglages, je la soigne, je la borde, je la règle, par tout ce qui améliore les performances. Le point d'amure d'abord, la tension de l'écoute ensuite. La grand-voile en fait de même, je m'exécute. Le point d'amure, La tension de l'écoute, le hale-bas, la bordure, tout ce qui me semble bon à régler pour grappiller quelques dixième de nœuds est bon. Rêvuha se sent bichonné, paré à donner le meilleur de lui-même.

Nous évoluons aujourd'hui dans le peaufinage des réglages, de mieux en mieux nous nous connaissons. Ill me tient là, à son bord, accroché à lui par cette longe et ce mousqueton, tel un cordon ombilicale.

Je me promène à son bord, me rends à la proue goûter à ce plaisir d'être au plus proche de l'eau, sentir au plus près sa vitesse, sa puissance, jusqu'à en bouffer les embruns. Maintenant, il fend les vagues et les flots tel un cheval au galop.

Nous approchons de notre destination, L'Ile de Penfret. J'y aperçois quelques voiliers au mouillage, cinq ou six, tout au plus. Le vent est bon, la mer est bonne, le moral du capitaine et de sa monture aussi. Cette symbiose ne nous quitte plus. Dans la zenitude, jusqu'à l'arrivée, nous irons. Mon cher Yanmar, capricieux à ses heures, restera au repos pour cette arrivée, c'est décidé. Nous tirons des bords entre les voiliers déjà bien accrochés sur leur ancre afin de nous rendre au plus prês de la côte. L'endroit choisis, nous y sommes. Bout au vent, je mouille l'ancre, notre but est atteints.

Merci Rêvuha

La proue

à la gite

winch

Fort cigogne

panoramique penfret

mouillage est penfret

mouillage les glénan

peche aux glénan

Border Collie

 

voiles en ciseaux

voile en ciseau

soleil

soleil dans les voiles

 

navigation

maxsea

border collie bateau

la vallée des fous

baie de la foret

Category : Balades / Sorties | Comments (2) | Write a comment |

| Contact author |